Commune Dessinée

Les anges de la télévirtualité

Salut, je me suis dit que ça serait marrant un sujet où on dessine mal et où on se marre sur tout ce qu'on trouve sur internet. Bref un sujet détente où on se vautre un peu dans la débauche en se moquant des internautes plus bêtes que nous. Comme ça au lieu de le faire discrètement sans assumer, on lâche tout ici.
Pour éviter les problèmes de propriété d'images, on n'a qu'à mettre le truc dont on parle dans les liens à droite.



Récemment je suis tombé sur ce "topic" (traduction franglaise de "sujet") sur le faux fo, c'est marrant comme ils sont obsédés par cette platitude du "genre". Le topic a commencé en mode moije puis dès qu'ils sont entrés dans des discussions, les mondains habituels ont commencé à vouloir recadrer en moije... Mais le mieux c'est quand même la fin où les modos ont fini par interdire de discuter de "sujets de société". C'est quand même ironique quand on compare avec la définition originelle du "forum" :
"Le forum romain est dans l'Antiquité la place publique où les citoyens romains se réunissent pour traiter d'affaires commerciales, politiques, économiques, judiciaires ou religieuses"
On peut dire que de l'eau a coulé sous les ponts...





Allô ? Allô c’est bon je suis en ligne ? Oui ? Bon. Alors je vous raconte une partie de ce qui a "saoulé" les modos et les a amenés à prendre cette décision… J’ai quand même eu un petit rôle… Quand je vois un ""topic"" comme ça, il faut que je participe. Des occasions aussi belles, on en voit plus si souvent. (Les ""topics"" débats "de société" étaient déjà inexistants avant d’être tout bonnement interdits…) En plus de ça, évidemment, on m’a à l’œuil, donc je pouvais pas juste me pointer et tenir des propos "transphobes" directement… Même si ça avait passé la censure, ça aurait voulu dire devoir se battre avec une dizaine de lulus en surcharge sensorielle, et quoique c’eut été marrant, qui a l’énergie pour ça…




Non non, j’ai décidé de voir ce que ça donnerait si quelqu’un faisait le parallèle entre transgenre et trans-espèce, ou "otherkin/therian". Je vous transmet ce que j’avais décidé de poster, pour voir leur réaction… Je voulais voir si ils allaient me remercier de les avoir éduqué sur les "opprimés otherkin", ou si ils allaient m’accuser de transphobie pour avoir fait le parallèle. Accusations que je leur aurait facilement renvoyé, en leur disant qu’ils étaient, quoi, therianphobes ? Bref on aurait bien rigolé.




Évidemment les modos ont trouvé ça hors sujet, même après de longues explications sourcées pour prouver que ça ne l’était pas. (Mais ils m’ont quand même remerciée de les avoir éduqués, mdr.) Je leur ait dit qu’ils étaient excluants et transphobes, et ils m’ont pas répondu, BWAHAHAhahaha!






































La Vie en Queer…



L’intégralité du site est une pépite, mais je pense que l’article le plus connu et partagé est le Petit dico de français neutre/inclusif (il y a la version 2016 et une version remaniée)



J’ai vu des gens le partager à plusieurs reprises, la dernière fois dans mon souvenir c’était par des détracteurs de l’idéologie queer, mais en cherchant un peu sur d’autres sites Internet on se rend compte qu’une bonne partie des termes – surtout les pronoms, déterminants et terminaisons – se recoupent à travers les différents articles. Certains prennent même directement le blog comme principale référence.



Il faut dire que le but avoué de l’auteur est d’établir un état des lieux des pratiques langagières des « non-binaires ». Afin de rédiger ses deux articles, il a mené respectivement deux sondages dont la structure et les résultats sont détaillés par lui dans le lien.
D’après ce pdf, il aurait reçu 309 réponses pour l’édition 2017. Je ne sais pas combien il y a de queers en France exactement mais ça me semble être un échantillon satisfaisant.



D’après ma propre expérience des commus queers, je confirme d’ailleurs la popularité des néo-pronoms iel, ol, ael, elleux, cellui, celleux et ille en particulier. Pour ce qui est des accords, « -eurice » ou « eur.ice » et « elleau » m’ont l’air également assez usités. Mention spéciale pour le déterminant « toustes ».





Bon, c’est pas tout ça mais ça m’a crevée de parler autant alors je vous passe le micro.























Répondre

Avant de répondre, assurez-vous d'avoir pris connaissance de la charte.

Votre email (facultatif) :

Lien (facultatif) :

Envoyer une image
Seules les images au format .jpg, .png et .gif sont acceptées. Largeur max : 800px.

Ou bien poster du texte

Code de vérification :